LOADING

Recherche

Comment gagner en productivité

La productivité c’est travailler toute la journée, tous les jours ? Vous avez tout faux.

En quittant le bureau le vendredi à 18h, on a souvent l’impression que quelque chose ne va pas. Nombreux sont ceux qui considèrent la semaine de travail de 35 heures comme une activité sacrée et se sentent à l’aise pour rentrer chez eux plus tard que prévu. Pourtant, l’expérience d’une entreprise néo-zélandaise montre qu’il est possible de réduire les heures de travail sans perdre de temps.

L’entreprise Perpetual Guardian a temporairement passé tous ses employés de 5 à 4 jours par semaine. La productivité et l’engagement des employés a brusquement augmenté et le niveau de stress diminué. L’expérience a tellement été positive que la firme a mis en place le changement de façon permanente.

Mettre en place une semaine de travail réduite n’est pas chose aisée dans tous les domaines (la médecine d’urgence, l’industrie etc…) mais cela mérite tout de même d’être étudié. Le milliardaire Richard Branson est dans la course. Il affirme qu’une relation saine avec la technologie permettra aux gens de travailler moins d’heures.

Alors au lieu de vous tuer au travail, essayez ces 4 conseils.

Créez des listes de tâches plus intelligentes

Nous avons souvent l’habitude d’avoir une relation d’amour-haine avec les listes de choses à faire. En les écrivant, nous avons l’impression d’être organisés. Mais en réalité, ils ne font pas une différence suffisante dans notre productivité.

Plutôt que de tout mettre sur une liste de tâches à accomplir, organisez tous les éléments essentiels à ne pas manquer. Quelles sont les tâches à fort impact ? Quelles tâches vous mèneront vers la réalisation de vos objectifs ? Ciblez les tâches qui sont systématiquement négligés. Le problème pourrait être la façon dont elles sont formulées ou leurs définitions trop large. Ou peut-être que ces tâches appartiennent à la liste des tâches d’un employé et non à la vôtre.

Piratez votre boîte de réception

Chaque entrepreneur possède une boîte de réception remplie d’emails. Pour trier les éléments importants du reste, utilisez la fonction de libellé de Gmail. Cela vous permet de mieux déterminer ce qui doit être fait par opposition à ce qui est bien à faire. N’oubliez pas que votre programme de messagerie contient probablement une tonne de fonctionnalités utiles que vous n’avez pas envisagées.

Vous pouvez également utiliser votre courrier électronique en même temps que la rédaction de votre planning. Connaissez-vous ActiveInbox pour la gestion des listes de tâches dans Gmail ? Vous avez une tâche à faire ? Envoyez-vous un mail. Vous pouvez essayer de consulter vos mails et vos nouvelles tâches une ou deux fois par jour, et mettre une croix lorsqu’elles sont terminées. Le livre « Getting Things Done de David Allen », résume bien l’efficacité sans stress. Si une tâche prend deux minutes ou moins, faites-la tout de suite.

Détachez-vous du numérique

Vos appareils sont une aubaine, mais ils mangent également vos précieuses minutes et vous empêchent d’avoir une vie équilibrée.

La réponse évidente est de ranger son téléphone. Par exemple, mettez votre téléphone sur « Ne pas déranger » pendant quelques heures quand vous travaillez. Cela aide à la concentration.

Restez déterminé

Vous pensez peut-être que le multitâche est la maîtrise de l’entrepreneur, mais d’après l’auteur Daniel Levitin, ce n’est qu’une illusion. Il affirme que les multitâches sont dépendants de l’idée qu’ils font des tonnes de travail, mais que leur productivité en souffre.

Alors, commencez par vous concentrer sur une tâche à la fois, car le fait de changer de tâche en cours de processus ne produit aucun résultat. Bloquez du temps pour travailler sur votre sujet en cours et évitez ensuite de regarder autre chose jusqu’à ce que le travail soit terminé. Bloquez également vos notifications pour reprendre le contrôle. Simple n’est-ce pas ? Mais vous verrez que ce n’est pas si évident.

En conclusion, vous n’allez certainement pas travaillé pendant quatre jours, mais vous apprendrez certainement à en faire plus en moins de temps. Vous aussi, vous pouvez rechercher des domaines d’amélioration et vous faufiler petit à petit pour atteindre cette zone de productivité optimal.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir nos meilleurs articles ! Plus d’articles ici.

consequat. fringilla felis id, elit. tristique